CASSE AUTOMOBILE

LOréal

Décor pour Max et les Ferrailleur en 1970 puis fournisseur d’épaves pour l’exposition de César à la Biennale de Venise en 1995 et enfin, terrain de jeu pour Karl Lagerfeld pour Chanel au début des années 2000.

C’est en 2014 que la Casse renoue avec les collaborations artistiques, pour des magazines prestigieux tels que L’Officiel de La Mode, Vogue France ou le 7POST. Désormais, cette casse automobile accueille tous types de productions artistiques. 

Un espace de 40 000 m2 jonché de carcasses brûlées, véhicules vintage, voitures de police ou ambulances, des grues en activité, un site industriel comme on n’en trouve plus sur Paris, à seulement 30 minutes.

La casse automobile en images